La femme oiseau et Pelléas et Mélisande | Théâtre de l’Épée de Bois

encart-epeedebois-web

 

 Du 9 JANVIER au 5 FÉVRIER 2017

Retrouvez La Mandarine Blanche au Théâtre de l’Épée de Bois avec ces deux spectacles en résonance

 

 

 

– La Presse en parle –

Consultez la revue de presse ici

 

A propos de La femme oiseau

 

– “Une invitation à un voyage envoûtant magistralement interprété et initialement inspiré par une mélancolique légende japonaise.” Theatres.com : http://lamandarineblanche.fr/wp-content/uploads/2017/01/Article-La-femme-oiseau-Théâtres.com_.pdf

 

– “Une magnifique mise en scène servie par de subtils comédiens ” – La Grande Parade :
http://www.lagrandeparade.fr/index.php/l-entree-des-artistes/theatre/1244-la-femme-oiseau-une-histoire-d-amour-polysensoriel

 

Télérama Sortir vous conseille La femme oiseau [TTT  “On aime passionnément”] : http://sortir.telerama.fr/evenements/spectacles/la-femme-oiseau,134165.php

 

Mise en scène servie par un bel équilibre bien maîtrisé entre le théâtre, la marionnette, les arts visuels et la musique.”La Terrasse   : http://www.journal-laterrasse.fr/la-femme-oiseau-4/ 

 

 

A propos de Pelléas et Mélisande

 

– « Alain Batis s’inscrit avec beaucoup de grâce dans la lignée de ceux qui savent traduire scéniquement cet ouvrage si difficile. […] La beauté du spectacle subjugue. » Armelle Héliot – Figaroscope : http://lamandarineblanche.fr/wp-content/uploads/2017/01/Article-Pelléas-et-Mélisande-Le-Figaro.pdf

 

– “[Alain Batis] a réalisé un travail méticuleux, exigeant et ambitieux, embrassant toutes les dimensions sensorielles que fait naître la langue, œuvrant à dégager le drame de toute composante psychologique pour atteindre une épure intemporelle.” Agnès Santi – La Terrasse : http://www.journal-laterrasse.fr/pelleas-et-melisande-7/

 

– “On suit cette histoire puissante portée par une langue poétique qui envoûte.” Armelle Héliot- Le Quotidien du Médecin.
Lire l’article complet : ici

 

– “Ce voyage dans cet univers de songe et de féérie pourra procurer un  plaisir fou, un dépaysement total.” Dominique Poncet – Le grain de sel : https://dominiqueponcet.wordpress.com/?s=pelleas+et+melisande

 

– Dominique Poncet en parle aussi sur Culture Pop  : http://lamandarineblanche.fr/wp-content/uploads/2017/01/Article-Pelléas-et-Mélisande-Culture-Tops.pdf

 

– “Alain Batis présente une magistrale proposition immersive qui sidère autant qu’elle transporte” Martine Piazzon – Froggy’s delight  : http://www.froggydelight.com/article-18420-Pelleas_et_Melisande.html

 

– “La distribution est à la hauteur de l’enjeu, les interprétations de chacun délicates comme de la dentelle tant les mots de Maeterlinck semblent fragiles.” Audrey Jean – Théâtres.com : http://www.théatres.com/articles/theatre-la-reprise-de-pelleas-et-melisande-au-theatre-de-lepee-de-bois/

 

– Alain Batis nous parle de  Pelléas et Mélisande dans le dernier numéro de La Terrasse :
http://www.journal-laterrasse.fr/pelleas-et-melisande-6/

 

 

 

femme-oiseau-affiche-2017-web

La femme oiseau

du lundi au mercredi à 20h30 | samedis 14 et 28 jan. à 16h

 

 Bord de scène mercredi 11 janvier à l’issue de la représentation

 

 

 

 

affiche-pelleas-et-melisande-epee-de-bois-dore-01Pelléas et Mélisande

du jeudi au samedi à 20h30 | dimanche à 16h | + samedis 21 jan. et 4 fév. à 16h

 

Bord de scène jeudi 12 janvier à l’issue de la représentation

 

 

 

Théâtre de l’Épée de Bois

Cartoucherie

Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris

Informations et réservations : 01 48 08 39 74 et sur le site du Théâtre

 

Accès :

En transport en commun : M1 Château de Vincennes – sortie N° 6 |

puis prendre le bus 112 direction La Varenne : arrêt Cartoucherie
ou occasionnellement la navette Cartoucherie (ne fonctionne pas le lundi, ni le samedi après-midi) – près de la station de taxi, service gratuit  avant et après le spectacle.

Plus de renseignements sur le site du théâtre

 

 

En voiture :

  • Depuis l’Esplanade Saint-Louis (derrière le Château de Vincennes)
  • Longer le Parc Floral jusqu’au rond point de la Pyramide
  • Prendre à gauche
  • Continuer sur la Route du Champ de Manœuvre quelques mètres jusqu’à l’entrée du parking.
  • Parking gratuit.
NB : Nous attirons votre attention sur les difficultés de circulation le dimanche dans le Bois de Vincennes. Nous vous informons qu’une partie de l’avenue de Tremblay est fermée à la circulation le dimanche et est uniquement réservée aux cyclistes et piétons.
 

AUTOUR DES SPECTACLES

 

EXPOSITION

Dans le cadre de la présentation de  « La femme oiseau » et de « Pelléas et Mélisande » au Théâtre de l’Épée de Bois, La Mandarine Blanche propose  au public de venir découvrir des supports visuels nés au cours du processus de création.

Peintures et croquis préparatoires des costumes conçus par Jean-Bernard Scotto, photos des maquettes et esquisses scénographiques de Sandrine Lamblin, illustrations originales d’Aline Deguen (La femme oiseau) seront ainsi exposés au théâtre durant l’ensemble de la période.

 

Du 9 janvier au 5 février au théâtre

En accès libre durant les horaires d’ouverture en lien avec les représentations.

[Informations : 01 48 08 39 74 | du lun au sam 12h-19h]

 

 

RENCONTRES

Avec Alain Batis | metteur en scène

_

Autour de « La femme oiseau » et l’univers des contes zen

Samedis 14 et 28 janvier à 18h | au théâtre

1h30

[Représentation à 16h]

 

Ni édulcorés ni en aucun cas moralisateurs, les contes zen nous invitent à observer l’essence intime des choses, nous aident à découvrir l’invisible dans le visible, l’absolu dans le relatif, l’éternel sous les traits de l’éphémère.

A l’occasion de ces rencontres, Alain Batis proposera d’échanger sur le spectacle, ses thématiques et les univers en référence. Les participants retraverseront la légende de La femme grue à travers les différentes versions qui ont nourri l’écriture de la pièce et découvriront une sélection de contes zen en lien avec le spectacle.

Cette rencontre se  terminera par l’évocation des passerelles établies entre « La femme oiseau » et « Pelléas et Mélisande », deux créations en résonance.

 

_

Autour de « Pelléas et Mélisande » et l’auteur Maurice Maeterlinck

Samedis 21 janvier et 4 février à 18h | au théâtre

1h30

[Représentations à 16h et 20h30]

 

La beauté de la langue de Maurice Maeterlinck émane de sa simplicité. Les mots sont comme de fines parois poreuses qui suggèrent l’ailleurs, laissent entrevoir les mondes.

Maeterlinck s’est nourri de nombreuses sources littéraires pour écrire « Pelléas et Mélisande », un drame d’une « inquiétante étrangeté » dont la puissance de suggestion mélancolique dérobe au silence ses secrets.

Alain Batis propose dans le cadre de ces rencontres de retracer le parcours de Maurice Maeterlinck et d’aller à la rencontre de l’Œuvre de ce grand auteur belge chef de file du mouvement symboliste qui reçut le prix Nobel de littérature en 1911.

 

Réservation conseillée – par mail à mandarineblancheprod@free.fr (au plus tard la veille) en précisant la date et le nombre de personnes.

 

 

Retrouvez l’ensemble des actualités en lien avec notre présence à l’Épée de Bois sur la page Facebook de la compagnie

Et sur les pages événements  :

Pelléas et Mélisande [ https://www.facebook.com/events/1815885958646342/ ]

La femme oiseau  [https://www.facebook.com/events/802001549942872/?fref=ts ]

 

 

Avec le soutien de :

adami_logonbLOGOS spedidam 2009logo_copie_privee_noir

 

 

 

 

 

L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques. ».

 

LA SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées ».

 

 

En partenariat avec :

laterrasse_logo_bleulogo-sortir-a-paris

logo-familin-paris

 

 

 

logo-theatroramalogo-espacejaponMerciPetit-LogoSitedd

 

Remerciements au Théâtre National de Chaillot, au Théâtre Paris-Villette, à Jacques Courtès

Les commentaires sont clos.